Diriger les pâtes, éduquer les levures, accepter de se confronter au caractère changeant des organismes vivants, là est l’intérêt de notre métier. L’objectif étant de développer au mieux et sans tricher les arômes des céréales grâce à la conduite d’une fermentation aboutie.

Certes, il y a l’importance des matières premières, ainsi notre choix se porte sur des farines 100 % pures céréales (toutes issues de l’agriculture biologique, de la minoterie Marion), du sel non raffiné de Guérande, des amandes et Olives de Claude Dumas dans la drôme provençale, du beurre de baratte (AOP) extra-fin de la laiterie de Pamplie, du lait cru de la ferme du pré neuf à Rontalon, des oeufs, fruits et légumes de Noël Brossard…

L’essentiel restant au creux des alvéoles, dans l’éveil de la pâte.

Mais les mots ne sont garants que de leur pouvoir de séduire.

Alors bienvenue.